Vous cherchez quelque chose ?

À table : les repas de Noël dans le monde

Auteur :

Lassé de la sacro-sainte dinde aux marrons ? Inspirez-vous des menus de Noël à travers le monde pour épater mamie et amuser les petits neveux.

Des viandes – mais ni dinde ni chapon

Les États-Unis déciment le cheptel national de dinde un mois avant Noël, à Thanksgiving. Noël venu, les Américains se rabattent donc plutôt sur le bœuf, qu’on accompagne d’un eggnog (lait de poule). Au Québec, on ne se limite pas à une viande et on marie allègrement bœuf, volaille et gibier dans une même tourtière.

Au Danemark, on opte pour un canard rôti accompagné de patates caramélisées. En Finlande, le met principal est un jambon rôti à la moutarde accompagné de porkkanalaatikko (un gratin de riz et de carottes) et de makaronilaatikko (gratin de pâtes légèrement sucré).

En Guadeloupe, on est également branché cochon, qu’on déguste en ragoût ou en boudin noir.

Tourtière

© Mack Male

 

Du poisson – mais pas du saumon

Dans le sud de l’Italie, on exclue traditionnellement la viande pour rester sur un repas frugal. On opte donc pour du poisson mais toujours avec une générosité toute méditerranéenne : pas moins de 7 poissons se doivent d’occuper la table. En Autriche, contexte continental oblige, on opte pour le poisson d’eau douce. C’est la carpe qui trône sur les tables de Noël et elle est souvent cuisinée à la bière.

En Suède, on préfère un vaste buffet, le julbord, à un plat principal. Le poisson y prédomine, on y trouve notamment des harengs marinés et du lutfisk, un étonnant plat de morue ou merluche à la soude ! En Russie aussi, on aime picorer des hors d’œuvres variés et le plus souvent iodés. Parmi les traditionnels zakouskis, harengs et œufs de poisson font bonne figure.

Au Brésil, c’est la morue et les crevettes qu’on décline à l’infini sur la table des fêtes.

julbord

© Erik Forsber/flickr.com

 

Des desserts – mais pas de bûche

Le dessert traditionnel de Noël au Danemark et plus généralement en Scandinavie est le risalamande. Si son nom sonne français, c’est normal ! Il s’agit bien d’un riz au lait garni d’amandes et de cerises griottes.

En Allemagne, on finit le repas avec un Christstollen, consistant. Il s’agit d’un pain d’épices farcis aux fruits et parfumé au rhum. Tout aussi léger, la bejgli hongrois est un gâteau roulé aux noix et/ou au pavot.

Plus exotique, aux très catholiques Philippines, c’est le bibingka, un gâteau de riz à la coco, qui est la star des douceurs de Noël.

Bibingka - Philippines

© Whologwhy/flickr.com

 

À vos fourneaux !

© Photo principale : Sayot/flickr.com

Laisser un commentaire

Edito

Spécialiste du voyage sur mesure, Comptoir des Voyages a désormais son blog… sur mesure.

Apprenez à mieux nous connaître en lisant les interviews de nos conseillers et toutes les actualités de notre marque.

Vivez le voyage tel que vous l'aimez et tel que nous le concevons chaque jour.

Toute l’équipe de Comptoir des Voyages

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter de Comptoir des Voyages : recevez chaque semaine nos coups de cœur et suggestions de voyages !

Je m'abonne !