Vous cherchez quelque chose ?

Berlin : l’été en pente douce

Auteur :
blog-comptoir-allemagne-un-ete-a-berlin

Nos voisins allemands sont encore sous le choc de l’élimination de la Mannschaft de l’Euro 2016. Soyons beaux joueurs et rendons-leur une petite visite. Ça tombe bien : l’été est la saison idéale pour un voyage en Allemagne. Prenons Berlin : moins hipster et plus ensoleillée, détendue, la capitale se vit en plein air et sans horaire. Découvrez nos suggestions pour arpenter Berlin en été.

Un barbecue dans un ancien aéroport

Imaginez de vastes étendues d’herbes pelées parcourues de pistes d’atterrissage à peine usées par le temps et fermées par un aérogare désaffecté, édifié dans la plus pure tradition de l’architecture nazie. C’est ce qui vous attend quand vous franchissez les grilles de l’aéroport de Tempelhof. Il faut un temps d’adaptation pour se débarrasser des images de la Guerre Froide qui hantent les lieux et reprendre contact avec le présent.

Kite surf, speed sail et autres engins roulant non identifiés ont désormais envahi les pistes d’atterrissage et de décollage (d’une longueur respective de 1 840 m et de 2 094 m). Le ciel est constellé des virgules colorées de cerf-volant. Deux amoureux en rollers se tiennent par la main, une famille rejoint le coin-barbecue, un chiot, oreilles au vent, fait le fier dans le panier à vélo de son maître. Chacun est dans son monde mais respecte celui du voisin. Il y a assez d’espace pour tout le monde et les fêtards côtoient les sportifs, les familles, les groupes d’amis.

blog-comptoir-allemagne-un-ete-a-berlin-3

Les pistes du Tempelhof se prêtent désormais à l’apprentissage du roller.

Un lac à quelques stations de S-Bahn

Et quel lac ! Le Schlachtensee est au sud-ouest de Berlin et c’est l’une des destinations préférées des Berlinois le dimanche. Ses rives ombragées et un sentier de 7 kilomètres ceignant le lac font le bonheur des joggeurs. Les nageurs et les pêcheurs plébiscitent la pureté de ses eaux claires et poissonneuses. Tous se retrouvent à la Fischerhütte, un Biergärten les pieds dans l’eau, où l’on s’attable où bon nous semble. Pourquoi pas entre ces deux mamies sur leur 31 et leurs voisins au look gothique ?

Tenté ? Le lac n’est qu’à quelques stations de S-Bahn (l’équivalent du RER francilien sans les grèves). Prenez la ligne S1 direction Wannsee, descendez à la station Schlachtensee et suivez les Berlinois en tongs. Vous pouvez aussi louer un vélo et rallier le lac en toute sécurité en prenant la piste cyclable RR1 direction Wannsee-Potsdam.

blog-comptoir-allemagne-un-ete-a-berlin-4

Le Schlachtensee : et en plus, l’eau est bonne !

Un vélo comme unique moyen de transport

Le vélo justement, parlons-en. Ceux qui ont testé les vélos en libre-service des grandes villes françaises connaissent les dangers du cycliste perdu entre un autobus belliqueux et un caniveau bosselé ou obligé de slalomer entre les piétons. Arrivé à Berlin, le cycliste se trouve projeté dans un monde où les voitures tournant à droite lui cèdent le passage et où chaque usager de la route a son espace clairement défini.

À condition de pédaler « à la locale » (sans griller les feux et en cédant le passage aux piétons), le vélo à Berlin est le moyen de transport idéal pour partir à la découverte de la ville à son rythme et sans passer la moitié de sa journée sous terre. Kirsche sur le gâteau, la ville est plate et ne demande pas d’effort physique démesuré.

blog-comptoir-allemagne-un-ete-a-berlin-2

Au Tiergarten comme dans tous les autres parcs berlinois, il est possible de circuler à vélo.

Un parc pour prendre de la hauteur

Oubliez vos images de square rabougri juste assez grand pour contenir un banc à la peinture écaillée et quelques buissons. Les parcs de Berlin sont immenses, nombreux et les Berlinois y viennent pour se détendre quelques minutes entre deux rendez-vous ou pendant une journée entière avec enfants, barbecue portatif, jeux et glacière.

Bien sûr, il y a le Tiergarten et le Volkspark Friedrichshain, mais la ville compte bien d’autres parcs. Si vous passez par Kreuzberg, ne manquez pas le parc Viktoria. Depuis sa colline, qui a donné son nom au quartier (berg signifie « mont » en allemand) on bénéficie d’une superbe vue sur la ville. Nombreux sont les Berlinois à s’y rendre au crépuscule pour y admirer le coucher du soleil. Rejoignez-les !

Une (grande) mousse pour se désaltérer

Munichois, le Biergärten s’est étendu au reste de l’Allemagne. Vaste espace au bord d’un lac, recoin ombragé dans un parc ou havre de paix adossé à une brasserie, la variété des Biergärten semble infinie mais l’esprit est partout identique. À l’arrivée, on se dirige vers un comptoir pour commander l’une des bières (en pinte de 50 cl) et spécialités proposées (bretzels, salades…) puis on s’attable à l’ombre des arbres.

Coup de cœur pour le Schleusenkrug, situé à l’orée du Tiergarten. Ce n’est ni le plus grand, ni le plus tendance, mais on s’y sent bien. Dans ce Biergärten comme dans beaucoup d’autres, la carte bancaire n’est pas acceptée : prévoyez suffisamment d’espèces. Qui c’est, vous pourriez avoir envie d’une deuxième bière…

blog-comptoir-allemagne-un-ete-a-berlin-6

Tous les Biergärten proposent bières et bretzels.

© photo principale : ArTo/Fotolia.com © photos article : Caroline Levent

Laisser un commentaire

Edito

Spécialiste du voyage sur mesure, Comptoir des Voyages a désormais son blog… sur mesure.

Apprenez à mieux nous connaître en lisant les interviews de nos conseillers et toutes les actualités de notre marque.

Vivez le voyage tel que vous l'aimez et tel que nous le concevons chaque jour.

Toute l’équipe de Comptoir des Voyages

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter de Comptoir des Voyages : recevez chaque semaine nos coups de cœur et suggestions de voyages !

Je m'abonne !