Vous cherchez quelque chose ?

Levons nos verres !

Auteur :
Levons nos verres - Comptoir des Voyages

Vous avez fait votre choix sur quel vin du monde déguster ? Alors c’est le moment de trinquer ! Mais savez-vous d’où nous vient cette tradition devenue (presque) universelle.
La tradition remonterait au Moyen-âge, une période propice aux empoisonnements en tout genre. Pour s’assurer que son convive n’a pas empoissonné votre verre (ou chope à cette époque), vous l’entrechoquiez contre le sien, d’une poigne solide afin qu’une partie de votre boisson passe dans son verre. L’hôte répliquait alors de la même manière. L’ère des poisons étant passée, on ne trinque plus qu’une seule fois et moins brutalement, mais en France, on garde la trace de ce double coup dans la répétition de « tchin-tchin ».

Et d’où vient ce « tchin-tchin » ? Les Français sont en effet les seuls à avoir une expression autre que « santé » qui est celle universellement reprise dans tous les pays. Elle nous viendrait tout droit de Chine et les étymologistes se disputent encore deux origines : qing, qui signifie « je vous en prie » en mandarin, ou tsing qui signifie « salut » en cantonais.

Trinquer s’accompagne également d’un regard, droit dans les yeux. Cette tradition remonte à la même origine et marque la confiance envers son convive. Depuis, bien des superstitions maudissent ceux qui oublieraient de poser ce regard : un marin meurt en mer ou 7 ans de malheur s’abattrait sur le fautif. Autre superstition, bien française cette fois-ci, c’est que trinquer avec de l’eau porterait malchance.

Dans le reste du monde, il faut savoir que les Hongrois font encore une fois exception. Il est extrêmement offensant de trinquer avec de la bière. C’est en effet de cette façon que les Autrichiens ont célébré la conquête du pays en 1848… En Chine, les invités doivent trinquer en positionnant leur verre plus bas que celui de l’hôte. Dans le monde musulman, où l’alcool est proscris, on trinque tout de même, mais avec du thé ou du café.

 

Voici comment trinquer selon le pays visité :

Afrikaan (Afrique du sud) : « Gesondheid ! »
Allemand : « Prost ! »
Anglais : « Cheers ! »
Arabe (Egypte) : « Fee sihetak ! »
Birman : « Ang bar see ! »
Cambodgien : « Sokapiip la-hoa ! »
Chinois : « Zhu nin jiankang ! » (ou « Wen lei ! », ou « Ganbei ! »)
Croate : « Jivyéli ! » (ou « Na zdravlyé ! »)
Danois : « Skol ! »
Espagnol : « Salud ! »
Estonien : « Terviseks ! »
Ethiopien : « Letenatchie ! »
Finnois : « Kippis ! »
Grec : « yamas ! » qui veut dire « à notre santé ! »
Groënlandais : « Kasugta ! »
Hawaïen : « Kamau ! »
Hongrois : « Eguèshèguèdrè ! »
Indien : « Aananda ! »
Indonésien : « Selamat ! » (ou « Selamat minum ! »
Iranien : « Salaamati ! »
Islandais : « Santaka na ! »
Italien : « Salute ! »
Japonais : « Kampaï ! »
Letton : « Prieka ! » (ou « Uz veselibu ! »)
Lituanien : « I sveikata ! »
Malaisien : « Yam send ! »
Malte : « Sacha ! »
Māori (Nouvelle-Zélande) : « Kia kaka ! »
Norvégien : « Skol ! »
Philippin : « Mabhuhay ! »
Polonais : « Na zdrowie ! » (ou « Sto lat ! » pour les anniversaires)
Portugais : « A sua saude ! »
Portugais (Brésil) : « Saude ! »
Russe : « Na zdorovia ! »
Suédois : « Skol ! »
Swahili : « Sabatuk fy sudan furah ! »
Tahitien : « Manuia ! »
Thailandais : « Chai-yo ! » (ou « Chokdee ! »)
Tchèque : « Nazdraví ! »
Vietnamien » Chia ! » (ou « Can chen ! », ou « Can ly ! »)

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

 © Eléonore H / Fotolia.com

Laisser un commentaire

Edito

Spécialiste du voyage sur mesure, Comptoir des Voyages a désormais son blog… sur mesure.

Apprenez à mieux nous connaître en lisant les interviews de nos conseillers et toutes les actualités de notre marque.

Vivez le voyage tel que vous l'aimez et tel que nous le concevons chaque jour.

Toute l’équipe de Comptoir des Voyages

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter de Comptoir des Voyages : recevez chaque semaine nos coups de cœur et suggestions de voyages !

Je m'abonne !