Vous cherchez quelque chose ?

Top 5 des façons de boire le thé dans le monde

Auteur :
Cérémonie du thé - Japon

Si le thé est largement apprécié dans le monde, il n’y a pas qu’une seule façon de le boire. Chaque pays est marqué par des traditions qui ont traversé les siècles et ont fait de la préparation ou de la consommation du thé un véritable rituel. Voici notre top 5 des façons de boire le thé dans le monde.

 

1. À la russe : jamais sans samovar

Boire le thé en Russie - Samovar

© Blondinrikard Fröberg/flickr.com

En Russie, au centre de la table, vous verrez sans doute, un étrange objet couronné d’une théière, il s’agit d’un samovar. Dans son réservoir, de l’eau chauffée au charbon ou au gaz qui sert à allonger le thé noir très concentré qui a été préparé dans la théière, de manière à ce que chaque convive puisse choisir l’intensité de sa boisson.

Pour accompagner votre thé, vous vous verrez sans doute offrir des souchkas, ces petits gâteaux secs en forme d’anneau.

 

Bon à savoir : Si vous n’êtes habituellement pas adepte du thé sucré, vous pourriez changer d’avis pour celui-là : le thé a été infusé longtemps, ce qui l’a rendu très amer. On vous proposera du sucre, du miel, un zeste de citron jaune ou de la confiture pour l’adoucir.

 

2. À l’indienne : place aux épices

Boire le thé en Inde - chai

© Maryline Goustiaux

Ce n’est pas un secret, l’Inde est le plus gros producteur de thé de la planète. Si les thés diffèrent en fonction des différentes région, l’un des  plus connus est le masala chai (chai signifiant thé). Il s’agit d’un thé (le plus souvent noir) que l’on fait longuement bouillir dans du lait avec du sucre et des épices telles que le gingembre, la cardamome, la cannelle, le poivre noir, ou encore les clous de girofle.

Notre blogueur spécialiste Jérôme vous propose sa recette sur notre blog Comptoir de l’Inde.

 

Bon à savoir : Le chai est une boisson tellement incontournable en Inde, qu’il est préparé et vendu un peu partout directement dans la rue par les chai-wallah.

 

3. À la sénégalaise : jamais deux sans trois !

Boire le thé au Sénégal - Ataya

© Sahel Découverte

Au Sénégal, le thé fait l’objet d’un rituel très codifié, la cérémonie de l’ataya. Quand on accepte de prendre un thé avec des Sénégalais, on s’engage en réalité à en boire trois tasses. Les mêmes feuilles de thé sont utilisées pour les trois mais de la menthe et du sucre sont ajoutées dans la seconde et la troisième tasse. Ceci explique que l’amertume très forte de la première, se voit atténuée ensuite au fil des tasses. On dit d’ailleurs que le premier thé est « amer comme la mort », le second « doux comme la vie » et le troisième « sucré comme l’amour ».

 

Bon à savoir : Ce rituel prend énormément de temps puisqu’en plus de servir du thé à trois reprises, on l’aère plusieurs fois en le transvasant de la théière au verre et inversement. Il vous faudra prendre votre temps !

 

4. À la japonaise : tout un art

Cérémonie du thé - Japon

© Zummolo/fotolia.com

Au Japon aussi, le thé fait l’objet d’une véritable cérémonie appelé cha-no-yu. Les convives sont reçus dans un pavillon par un Maître du thé qui va, après avoir purifié le service à thé avec un linge de soie, chauffer  l’eau à une température précise, la verser sur la poudre de thé vert (matcha) et remuer la préparation avec un fouet en bambou. Cette cérémonie repose sur quatre piliers : l’harmonie (entre l’hôte et l’invité), le respect (pour les autres et les objets de préparation), la pureté (qui permet de profiter du moment) et la  tranquillité (atteinte si les trois précédents sont suivis).

 

Bon à savoir : N’hésitez pas à questionner votre hôte sur le matériel utilisé et sa provenance. Faire preuve d’humilité et de respect envers les ustensiles utilisés fait partie de la cérémonie.

 

5. À la marocaine : l’hospitali-thé !

Boire le thé au Maroc - thé vert à la menthe

© Xavier Richer et Jacques Bravo / ONMT

Au Maroc le thé à la menthe est consommé tout au long de la journée et constitue un rituel historique d’hospitalité et un véritable art de vivre. Coté préparation, après avoir mis de l’eau à bouillir, on y met le thé vert, la menthe et le sucre que l’on remue longuement. On aère ensuite le breuvage en le transvasant plusieurs fois de la théière au verre et inversement avant de le servir de très haut afin de faire naitre de la mousse à la surface.

Laurie, notre blogueuse vous en dit plus sur le sujet sur notre blog Comptoir du Maroc.

 

Bon à savoir : Dans le désert le thé est la boisson la plus appréciée car elle permet de s’hydrater sans demander au corps un effort supplémentaire pour maintenir sa température à 37°C.

Laisser un commentaire

Edito

Spécialiste du voyage sur mesure, Comptoir des Voyages a désormais son blog… sur mesure.

Apprenez à mieux nous connaître en lisant les interviews de nos conseillers et toutes les actualités de notre marque.

Vivez le voyage tel que vous l'aimez et tel que nous le concevons chaque jour.

Toute l’équipe de Comptoir des Voyages

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter de Comptoir des Voyages : recevez chaque semaine nos coups de cœur et suggestions de voyages !

Je m'abonne !