Vous cherchez quelque chose ?

Le vin chaud, star des fêtes en Europe du Nord

Auteur :
vin chaud

Dès les premiers froids, vous en sentez les effluves sur les terrasses des cafés, je parle bien sûr du vin chaud ! Associée à l’hiver dans le nord de l’Europe, cette boisson est devenue un incontournable des fêtes de fin d’année. Dans cet article, on vous dit tout sur les origines de ce breuvage, ses déclinaisons dans le monde et on vous en donne même la recette à la fin…

Un peu d’Histoire

Le vin chaud ne date pas d’hier, il est apparu à l’époque de l’Empire romain : à l’origine, on faisait bouillir du miel dans du vin auquel on ajoutait ensuite du poivre, du laurier ou encore du mastic. Très apprécié pour son goût, le vin chaud l’était également pour la capacité des épices à retarder l’oxydation du vin, permettant ainsi de le consommer plus longtemps. Au Moyen Âge, il reste très populaire mais s’enrichit d’autres épices comme la cannelle, le clou de girofle, le gingembre ou la cardamome : il prend alors le nom d’hypocras.

Conditum paradoxum vin chaud noel

Le conditum paradoxum, vin chaud de l’Empire romain © Carole Raddato/flickr.com

 

Vin brûlé, glögg et glühwein

On le connait sous le nom de vin chaud, les Italiens l’appellent quant à eux vino brulato (vin chaud) tandis que pour les Allemands il s’agit du glühwein (vin brûlant) : dans les deux cas, la recette ne change pas (mis à part les astuces de grand-mères qui donnent toujours un goût unique à chaque préparation).

Du côté de la Suède, petite variation dans les ingrédients du glög : une fois les épices et le vin chauffés et mélangés, on fait flamber un peu de vodka que l’on rajoute ensuite directement dans le verre. En Pologne, le grzane wino est la plupart du temps réalisé avec du miel à la place du sucre, un peu comme au temps de l’Empire romain.

Glögg

Le glögg bu en Suède © Lemsipmatt/flickr.com

 

À vos fourneaux !

Rien de plus simple que de préparer son propre vin chaud.

Les ingrédients :

  • 75 cl de vin rouge
  • 125 g de sucre roux
  • 1 bâton de cannelle
  • 5 clous de girofle
  • 2 étoiles de badiane
  • Quelques graines de cardamome
  • Le zeste de la moitié d’une orange
  • L’autre moitié de l’orange découpée en tranches

Autres épices que vous pouvez ajouter selon vos goûts : gingembre, noix de muscade, grains de poivre noir, zeste de citron, gousse de vanille ou encore cardamone.

Dans une casserole, mélangez le vin et le sucre et faites les chauffer à feu doux. Lorsque le mélange frémit, ajoutez les autres ingrédients et n’hésitez pas à baisser un peu le feu pour éviter que votre préparation ne se mette à bouillir. Couvrez et laissez mijoter pendant 30 minutes.

Filtrez votre mélange et servez bien chaud !

 

N’oublions pas les plus jeunes

Les plus petits seront sans doute attirés par les effluves sucrés de votre vin chaud. Si il y a quelques siècles, on leur en donnait pour les faire patienter dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, on ne vous le conseille pas aujourd’hui. En effet, le vin chaud perd son alcool au fil de la cuisson mais les 30 minutes de cette recette ne sont pas suffisantes. Qu’à cela ne tienne, voici une recette qui leur est spécialement destinée.

Les ingrédients :

  • 75 cl de jus de raisin
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • 1 poignée de raisins secs

Dans une casserole, mélangez tous les ingrédients et faites chauffer à feu moyen pendant 25 minutes (sans jamais atteindre l’ébullition). Filtrez et servir bien chaud !

Feedback

1

Laisser un commentaire

Edito

Spécialiste du voyage sur mesure, Comptoir des Voyages a désormais son blog… sur mesure.

Apprenez à mieux nous connaître en lisant les interviews de nos conseillers et toutes les actualités de notre marque.

Vivez le voyage tel que vous l'aimez et tel que nous le concevons chaque jour.

Toute l’équipe de Comptoir des Voyages

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter de Comptoir des Voyages : recevez chaque semaine nos coups de cœur et suggestions de voyages !

Je m'abonne !